Lily Funambule

Il était une fois un clown… Je ne savais même pas qu’il existait ! Je l’ai rencontré un jour, par hasardJe crois bien que c’est lui qui m’avait donné rendez-vous, et par curiosité j’y étais allée. Quel drôle de personnage…

A l’époque, il a pris un peu de temps pour se vêtir en fouillant dans des malles débordantes de couleurs, de plumes et d’accesoires. C’était comme un jeu parce que c’était drôle, non parce que c’était simple. Je ne le connaissais pas et ne savais pas trop de quoi il avait envie… C’est lui qui a très naturellement choisi son costume… Etonnant costume ! Une petite nuissette avec de la dentelle sur un large pantalon soyeux, un boa de plumes et une sorte de petit chapeau de paille tarabiscoté. L’ensemble était plutôt doux, le plus vif c’était le nez, bien rouge !

Une fois satisfait de son allure, ce clown qui venait au monde dut trouver son nom et c’est là qu’il se présenta comme Lily Funambule ! Un clown… Le cirque… Vous me direz : « Voilà le rapport ! » Et bien, pas du tout ! Lily Funambule c’était mon clown, celui que les circonstances du moment m’avaient permis d’amener à la vie. Lily est une fille, ça tombe bien, moi aussi ! C’est une funambule, non pas une vraie fildefériste mais une funambule de la vie. Lily a du chercher son équilibre depuis toujours, au milieu de situations plus ou moins cahotiques. Et elle a appris à danser sur le fil de la vie. Il y a eu quelques accidents de parcours et donc quelques séquelles mais rien qui ne l’empêche de continuer à danser sur son fil.

Lily qui vit plutôt dans le secret, m’a appris que c’était une de mes forces de pouvoir avancer sur le fil de la vie ; une force qui permet de créer quelque chose de neuf à partir de débris anciens. Vous savez, parfois Lily a eu très peur et elle a bien cru vivre des chutes fatales. Mais elle est toujours là ! Sur le fil… Lily Funambule est peut-être une partie de mon être plus vraie et plus juste que celle que je suis au quotidien. Elle ose, elle danse au gré du vent, elle est libre.

C’est un chemin étonnant qu’elle m’a fait faire quand je l’ai rencontrée, messagère de mon Créateur dans le secret de mon coeur. Je ne vois pas l’extrémité du fil, ce n’est qu’un pas après l’autre que je découvre les nouveaux paysages, les nouveaux parfums, les nouveaux vertiges. Certains s’élancent sur un trapèze, d’autres lancent des balles colorées. Lily les voit, les entend et chante avec eux mais elle ne voit apparaître le fil que lorsque son chausson se pose. Et à chaque pas la scène change parce que chaque artiste joue son intime partition. Orchestration magnifique du Créateur, mouvement à chaque instant créé… Pose ton chausson sur le fil Lily, funambule portée par le souffle de l’Esprit.

« Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. »

2Co 3, 17