La dernière touche de Mr Turner

D’après l’Histoire, JMW Turner n’a pas toujours été apprécié dans son travail d’artiste. Il a fait de nombreuses marines, il a petit à petit tellement travaillé la lumière qu’il s’est approché des frontières de l’abstraction devenant l’inspirateur de nombreux artistes contemporains.

Toujours d’après sa légende, il aurait achevé un tableau de marine alors même qu’il était accroché, prêt pour l’ouverture d’une exposition. Travaillé par son oeuvre Turner ne se satisfaisant pas du résultat final arriva à l’exposition muni d’un pinceau chargé de peinture et mit sa dernière touche, une petite bouée rouge flottant sur les eaux de la sombre marine. Tout était parfait !

Une simple touche de couleur et l’équilibre de cette immense toile devenait parfait. Cela m’éclaire sur le fait que nous voulons souvent réaliser de grandes choses mais qu’un détail peut s’avérer indispensable pour insuffler l’équilibre et l’harmonie à l’ensemble. Beaucoup d’efforts parfois improductifs parce que l’on n’a pas saisi le détail essentiel qui fera l’oeuvre. Certains disent que la vie est faite de détails… Il me semble que cela a quelque chose à voir avec l’humilité. Si dans nos simples et pauvres actions du quotidien nous cherchons à atteindre une forme de perfection, il est impossible, sous peine de folie, de la saisir complètement. Il nous faut laisser à un autre que nous, à un Créateur la capacité de finaliser notre quotidien dans un ensemble parfait. Au-delà de notre propre existence, l’ensemble de nos vies constitue la touche finale d’une plus grande création qui ne saurait être parfaite sans que nous n’y mettions notre touche. Chacun de nous est la touche de couleur indispensable à la représentation finale parfaite que le Créateur est en train de créer.

Nous nous exerçons dans nos quotidiens à approcher des détails qui nous font saisir notre pauvreté, notre fragilité face à l’impossible. Pour devenir parfait nous n’avons d’autre chemin que celui de l’abandon confiant, l’émerveillement quotidien sur le détail d’une feuille d’arbre, l’accueil inconditionnel d’un nouveau lever du soleil…

« Soyez donc parfaits comme votre Père est parfait. »

Mt 5, 48